Modernisation et optimisation de la station d'épuration principale

illustration des nouveaux bâtiments de la station d'épuration de Limoges

La Station d’épuration principale de Limoges va faire l’objet d’importants travaux qui commenceront au 1er trimestre 2021. L’objectif de cette opération, moderniser et optimiser cet équipement. Fin des travaux prévue en 2023.

UN ÉQUIPEMENT AU COEUR DU TRAITEMENT DES EAUX USÉES

Construite dans les années 70, la Station d’épuration principale de Limoges traite 90% des eaux usées des effluents générés sur le territoire de la Communauté Urbaine, avant de les rejeter dans la Vienne. Cette station est dimensionnée pour 285 000 équivalents-habitants et agit pour les secteurs urbanisés de Limoges, Rilhac-Rancon, Le Palais-sur-Vienne, Panazol, Feytiat, Condat-sur-Vienne, Isle, Couzeix, mais aussi pour la commune de Bosmie-l'Aiguille.

Une partie des ouvrages en génie civil qui la constituent atteindra bientôt 50 ans et certains équipements électromagnétiques arrivent prochainement en limite d’âge. Les travaux qui commenceront au 1er trimestre 2021 permettront à la nouvelle station de continuer à s’adapter à la croissance démographique du territoire, mais aussi à répondre aux enjeux environnementaux et énergétiques par la valorisation et la création d’énergie verte.

UNE NOUVELLE STATION QUI CONSOMME PEU ET VALORISE BEAUCOUP

La fin des travaux est prévue au 3e trimestre 2023. L’opération est financée à la fois par Limoges Métropole (12 800 000 € HT) et par l’agence de l’eau Loire Bretagne (13 500 000 € HT) pour un montant total de 26 300 000 €  HT. À la fin des différentes étapes de travaux, la nouvelle station d’épuration sera plus performante et plus respectueuse des riverains :

  • UNE INSTALLATION SÉCURISÉE ET PERFORMANTE

- Optimiser les consommations électriques ;
- Réduire les consommations de réactifs ;
- Valoriser les boues en biométhane injectable ;
- Moderniser les installations existantes.

  • UNE INSTALLATION SÉCURISÉE ET PERFORMANTE

- Respecter le cadre de vie et la sécurité des habitants ;
- Confiner les ouvrages pour éviter les nuisances olfactives et sonores ;
- Sécuriser la qualité du rejet dans le milieu naturel
- Préserver les espaces verts existants le long de la Vienne.

CHIFFRES CLÉS

  • Capacité de traitement des eaux usées à la fin des travaux : 250 000 habitants ;
  • Volume d'eaux usées traitées : jusqu'à 90 000 m3/j ;
  • Durée globale du chantier : 44 mois.

UN SITE INTERNET DÉDIÉ AU PROJET

Retrouvez tous les détails et les actualités du projet sur le site www.step-lm.fr

+ d'infos : direction du cycle de l’eau – assainissement : 05 55 31 40 23